L’éveil au beau et à la nature

Eveil artistique

Pour éveiller les enfants à l’art, à la beauté du patrimoine, à la richesse des cultures du monde, l’équipe pédagogique de l’école propose des sorties, des rencontres, des travaux en petits groupes autour des arts et de la culture. Ces visites et ateliers se font toujours en cohérence avec le projet de classe de l’enseignant.

De plus, le hall ou les jardins de l’école offrent une large place aux expositions des travaux d’art plastique des enfants.

De la maternelle au CP, les enfants bénéficient d’un éveil musical avec un intervenant extérieur (chant, écoute de musique, initiation au rythme…).

Les plus grands ont la possibilité pendant l’heure de déjeuner de prendre des cours de guitare, flûte, piano, harmonica avec deux intervenants extérieurs. Ces cours sont payants et accessibles aux enfants externes.

Eveil à la nature et à l’écologie

Il suffit de visiter les classes, potagers, verger et parcours botanique de l’école Sainte Odile pour mesurer la place que nous donnons au respect de la nature. Les petites mains vertes en arrosant leurs plantes, fruits ou légumes apprennent naturellement à aimer et à protéger leur environnement mais aussi à être patients, à savoir semer, entretenir et récolter le fruit de leurs travaux.

Le tri sélectif est pratiqué dans l’école, les enfants récupèrent le papier. De plus nous sommes équipés de composteur à pommes et pommes de terre.

Paroles de Croc’Odile
« Nous avons beaucoup d’instruments : lames, maracas, castagnettes, œufs, tubes, bâtons de pluie... Nous chantons et nous apprenons de nombreux jeux. On aime la musique et on apprend plein de chose ».

Extrait du journal de l’école, Le Croc’Odile

Paroles de Croc’ Odile
« Nous sommes partis avec les grands du Cm2 ramasser les déchets dangereux dans le parc Saint Odile, nous étions protégés par des gants très épais. Nous avons trié et jeté ces saletés (mégots, une chaise, une chaussure…). Nous voulons faire encore plus pour la Nature, pour que la Terre reste propre ».

Extrait du journal de l’école, Le Croc’Odile